Emission #45 | Les mamans dans Harry Potter

À l’occasion de la fête des mères, le Poudcast célèbre dans cette émission les mamans dans la saga Harry Potter ! Un hommage justifié tant la maternité semble un élément fondamental chez J.K. Rowling. Difficile d’oublier en effet que toute l’histoire commence par le sacrifice d’une mère (Lily) pour son fils (Harry). L’amour maternel est représenté ici comme une forme de magie très puissante et mystérieuse, au point même de duper le Seigneur des Ténèbres en personne…
Impossible non plus de passer à côté de la super-maman Molly Weasley ! Mère de sept enfants, elle adopte naturellement ce même rôle pour Harry. Entre les murs chaleureux du Terrier, ce dernier se sent certainement moins orphelin que d’habitude. Lily et Molly ne sont cependant pas les deux seules représentantes et sont rejointes par des mères au portrait plus contrasté telles que Petunia, Narcissa, Andromeda ou encore Merope. À travers ces personnages féminins, Rowling présente sûrement l’une des plus complexes et des plus belles magie à opérer : être maman.
Avant le thème, on interagit avec vous dans le courrier des auditeurs et nous parlons de l’actualité dans une traditionnelle Gazette des Sorciers. Bertie Crochue n’est pas en reste non plus et vous propose un quiz final pour tester ses connaissances sur le thème…
Bonne écoute à tous et bonne fête à toutes les mamans bien sûr 🙂

Début du thème après l’introduction : 0:29:28

Les news : Funko annonce plus de 30 nouvelles figurines Harry Potter ! / Les contes de Beedle le barde : aperçu des illustrations américaines / Les 20ans d’Harry Potter ont été magiques pour l’éditeur britannique

Chroniqueurs  : Jérémy, Vanessa, Margaux, Anthony, Alice & Prune.


► télécharger le mp3 ◄
>> toutes les émissions <<

8 réponses sur « Emission #45 | Les mamans dans Harry Potter »

  1. Furosémide

    Bonsoir,

    Auditeur du Poudcast depuis peu, je me décide enfin à vous écrire un commentaire pour louer la qualité de votre émission ainsi que pour vous faire deux notes auxquelles vous me faites penser.
    En premier lieu, suite à votre émission sur l’étymologie je vous conseille deux excellents ouvrages de réflexion autour de Harry Potter : le premier, Les Mondes Magiques de Harry Potter (de David Colbert) reprend beaucoup de choses que vous avez abordé dans votre précédent podcast. Le principe est d’expliquer une partie des références et inspirations des éléments rencontrés dans l’univers des livres.
    Le second s’intitule Harry Potter à l’école de la philosophie, par Marianne Chaillan. Un petit livre passionnant qui mériterait largement d’inspirer une émission du Poudcast : après avoir décortiqué les thèmes philosophiques de la saga (du déterminisme à l’école platonicienne en passant par un duel entre Nietzsche et Voldemort) ce livre explique la philosophie propre à la série.
    Soit dit en passant non je ne suis pas l’un des auteurs mais comme vous semblez être le genre de personne que ces livres intéresseraient je fais passer l’info !

    Pour en revenir sur l’émission actuelle, j’aurais un commentaire sur le débat autour de la magie du sacrifice qui a sauvé Harry, histoire d’apporter ma pierre à l’édifice.
    Déjà je fais partie de la team qui considère que les prophéties n’ont pas de valeur, Rowling a plusieurs fois montré dans son œuvre qu’elle ne croyait pas au destin. Si Harry survit ce n’est certainement pas parce qu’il est « l’élu ».
    Il me semble que pour que la magie du sacrifice fonctionne, il faut réunir deux critères que remplissait Lily mais pas James. Premièrement, comme dit dans le podcast, le sacrifice implique de mourir à la place de quelqu’un, alors que notre mort n’est pas voulue. James était condamné à mourir, mais pas Lily : Voldemort (à la demande de Severus) lui a laissé le choix de vivre. Harry aussi aurait pu échapper à la mort en fuyant dans le tome VII, mais a décidé de mourir pour ceux qui lui sont chers.
    Deuxièmement le sacrifice ne marche que si l’on se présente à son bourreau sans se battre. Même s’il n’avait pas sa baguette, James a sauté sur Voldemort pour en venir aux mains (geste à la fois désespéré et courageux) et n’avait pas l’intention de se laisser faire. Lily s’est interposée entre son bébé et Jedusor, mais ne l’a jamais agressé. De même Harry ne s’est pas défendu dix-sept ans plus tard, d’où le fait que le sacrifice ait marché.
    Pour la question de savoir si Harry est vraiment la seule personne sur qui cette magie du sacrifice ait marché, j’ai envie de dire que non. Comme vous l’avez dit il y avait tellement de parents au cours de cette guerre qu’il y en a forcément quelques uns qui ont bénéficié de cette magie. Seulement dans le cas des Potter cette magie a fonctionné contre monsieur le Seigneur des Ténèbres, le diable en personne, et l’a à priori terrassé ! On peut aussi croire que dans la confusion si un enfant ou autre individu faisait se retourner un Avada Kedavra contre un Mangemort, on devait penser que dans la confusion tout le monde est mort sauf le pauvre petit rescapé. Mais je pense que la réponse la plus probable est que non, Harry est le seul sur qui ça a marché, parce que scénario.

    Comme il semble d’usage dans le courrier je vais finir sur une débat à lancer. Je vous laisse au choix : Voldemort est-il aussi raciste qu’on pourrait le croire ou n’est-il qu’un opportuniste qui a vu dans la haine des moldus et nés-moldus le prétexte idéal pour rallier derrière lui une importante proportion de sorciers et servir ses desseins narcissiques ?
    Ou : on a vu dans le tome VII qu’il est possible d’être le gardien du secret de sa propre cachette (Bill Weasley…). Dans ce cas pourquoi James ou Lily se se sont-ils pas constitués gardiens de leur propre secret ? C’est une solution pragmatique et la meilleure pour assurer leur survie, ils savaient d’ailleurs qu’il y avait une taupe au sein de l’Ordre, pourquoi prendre le risque de confier leur vie à quelqu’un d’autre ?

    En vous remerciant encore pour votre dévouement et votre motivation, je vous souhaite de continue longtemps !

    Aimé par 1 personne

    • Poudcast

      Salut Furosémide, merci pour ton commentaire et tes remarques !
      On en lira une partie dans un prochain courrier des auditeurs. Ta question/débat est passionnante et on prendra beaucoup de plaisir à en parler 😉

      J'aime

  2. PeterPanson

    Salut les potos,

    Comme d’hab une très chouette émission avec des infos et du Fun, ça change bien les idées. Quand on en a besoin, c’est + que bienvenu. J’écoute avec un peu de retard, je vais me manger les 3 dernières émissions ce soir je pense (beaucoup de taf lol). Pour parler un peu de vous, franchement, l’émission est super vivante et on prend plaisir à vous écouter déconner. Big up à Anthony sur cette émission qui avait l’air déchaîné et vivement le retour de Harold et Luca dont j’aime beaucoup les interventions. Les autres aussi bien-sûr mais bon chacun ses chouchous lol. Jérémy, j’aime beaucoup aussi ta façon d’animer sans quoi l’émission ne serai pas si particulière je pense.

    Je suis un papa célibataire et je voulais vous dire merci pour les nombreuses fois où vous pensez à mettre en avant les papas (surtout Jérémy Prune et Vanessa je crois). Vous êtes tous si bienveillant avec le « non genre » et d’une manière naturelle, pas forcée. Ca se sent que c’est pas pour respecter les cotas ou faire de la discrimination positive et ça fait du bien. Changez rien et j’espère qu’en rendant ça tellement naturel lors de vos déclarations, ça fera des petits dans la tête de certain.
    Souhaiter une bonne fête « à tous les parents » le jour de la fête des MERES, c’est un truc qui me fais tilt direct. Même si de base je suis pas spécialement attaché aux fêtes dîtes « commerciales », j’apprécie énormément la tournure.
    J’entends également les propos de Prune (je crois) sur le poids posé sur les épaules des femmes et des mères en général dans l’œuvre HP, et ben j’aimerai dire qu’elle a raison et peut-être que si la société à le temps d’évoluer, un jour on aura un roman avec un père qui s’est sacrifié pour sauver son enfant sans forcément qu’il soit chevalier ou chasseur mdr.
    L’année dernière je vous demandais votre avis pour le livre illustré pour ma fille de 4ans, ça semblait jeune, dans quelques mois elle fêtera 5ans et je crois que cette fois-ci sera la bonne. Au moins elle comprendra un peu mieux ce que signifient toutes les formules magiques qu’elle récite à longueur de temps lol.
    .
    Allez je vais écouter l’émission suivante et encore merci pour ce divertissement qui égaye mes coups de blues.

    J’avais pas spécialement de questions mais juste envie de vous dire que j’avais perçu cette petite différence chez vous et que c’est cool. En + quand on vous écoute en podcast on a envie de vous répondre mais.. sauf que.. ben non.. vous êtes plus là… puisque c’est un podcast… ahahaha je m’égare… XD (petite confession: ça m’arrive de noter des trucs que j’ai envie de vous répondre pdt l’écoute… alors bon je mets pas toutes mes notes en commentaire pcq sinon demain on y est encore mais voilà) XD

    La bise

    Aimé par 1 personne

  3. Krankhar

    Pendant que je vous entendais parler de Molly et de son côté très traditionnel, femme au foyer, il y a quelque chose qui m’a frappé, les Weasley sont construits en miroir des Dursley en fait ^^
    Une famille moldue qui refuse catégoriquement de reconnaître l’existence de la magie, une famille de sorciers qui ne connaît rien au monde moldu mais s’y intéresse plus ou moins. Une famille très traditionnelle (Pétunia ne bosse pas, c’est une femme au foyer), mais avec un seul enfant, une maison très stricte et propre et rangée, des loisirs qui semblent souvent assez barbants, et une politique de l’enfant-roi qui est clairement dénoncée (Dumbledore leur dit quand même que Harry a été mieux traité que Dudley ^^), et qui n’a aucun amour à donner à des étrangers.
    A l’inverse, les Weasley sont une famille débordante dans tous les sens du terme, ils débordent en terme de nombre (neuf personnes, et dès qu’on essaie de caser les couples et les enfants des enfants, même avec un Charlie célibataire endurci ça devient la pagaille XD), mais aussi en terme d’affection, Molly a sept enfants, mais elle accepte sans broncher Harry et Hermione et les couvrent d’affection, en terme de cadre de vie. La seule chose sur laquelle ils sont stricts, c’est justement ce qui fait défaut aux Dursley, l’éducation de leurs enfants. Parce que oui, Molly est stricte, parfois à l’excès, mais les Weasley sont tous plus ou moins bien élevés et y’en a aucun qui a mal tourné (Percy s’est plus égaré ^^).

    Du coup, ça fait comme si Rowling avait construit cet archétype de la famille traditionnelle (qui me semble plus 70s-80s que 90s d’ailleurs ^^) en double, le modèle à suivre, avec les Weasley et celui qu’il ne faut pas suivre, avec les Dursley. Même leur apparence physiques sont opposées (Pétunia est longiligne, Molly est replète, Vernon et Dudley sont costauds voire obèses, la plupart des Weasley sont grands et assez minces).

    Bref, ça m’a vraiment frappé et il fallait que je le dise XD

    Aimé par 1 personne

    • Krankhar

      PS: Pour le manque de limite au mandat des Ministres de la Magie, c’est inspiré du modèle anglais, où le Premier Ministre est élu, mais pas pour une durée fixe. C’est pour ça que les Premiers Ministres anglais sont fréquemment poussés vers la sortie, comme récemment Thérésa May.

      PPS: Pour le côté étouffant de Molly, je me rappelle d’une fanfiction où un personnage faisait la réflexion que les enfants Weasley quittaient toujours le foyer familial en fanfare, Bill et Charlie partent à l’étranger, Percy se fâche avec toute sa famille pendant trois ans, les jumeaux défoncent Poudlard et partent au chemin de Traverse et Ron s’enfuit dans la nature avec ses amis XD

      Aimé par 1 personne

  4. Krankhar

    En défense de Severus, pour moi il n’y a pas que James et Sirius et Lily, y’a aussi une cinquantaine d’élèves de Serpentard qui lui mettent la pression pour qu’il rejoigne le camp de Voldemort. Je veux dire, vous imaginez l’ambiance de Serpentard quand Voldemort est en pleine montée de puissance? Certains des élèves sont déjà des Mangemorts et s’en vantent certainement, dès que Slughorn a le dos tourné, les Sang Purs de Serpentard sont presque tous impliqués avec Voldemort, et ils mettent sûrement une pression monstre à tous les Sang Purs et Sang Mêlés de leur maison.
    Si on ajoute à ça que Rogue a toujours aimé la magie noire et que, comme TOUS les Serpentard, il est ambitieux (c’est la vertu cardinale de leur Maison après tout, comme le courage pour les Lions et la loyauté pour les Blaireaux ^^), et qu’en plus il sent bien que tout le monde va le rejeter ailleurs (parce que y’a pas que James, quand James l’humilie, toute l’école rigole à part Remus et Lily), forcément il se sent attiré.

    Quand au « Sang de Bourbe », pour moi ça lui a échappé, il était furieux contre tout le monde après avoir été humilié (je sais d’expérience personnelle que dans ces situations là on fait pas trop la différence entre les amis et les ennemis ^^’), il a dit un truc qui est peut-être impardonnable, mais qui est clairement dit sous l’effet de la colère. D’ailleurs sa première réaction pour moi, ça a été de chercher Lily pour s’excuser.
    Je comprends qu’elle lui en veuille parce qu’il commençait à s’intéresser aux Mangemorts, et qu’il disait sûrement des trucs comme ça à d’autres élèves Nés-Moldus, mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’une vraie amie aurait essayé de le convaincre de changer, plutôt que de le forcer à continuer dans sa voie ^^’

    Aimé par 1 personne

  5. Krankhar

    Désolé, je vous floode totalement XD

    Je suis d’accord avec.. je sais plus qui, je retiens pas les noms, désolé. Mais pour moi, ce qui fait la différence, c’est le choix, Voldemort lui dit « Pousse-toi idiote », il ne voulait pas tuer Lily, mais elle a choisi de mourir pour Harry. Et c’est ça qui a activé l’ancienne magie de l’amour, le fait que Lily ait choisi de mourir pour son fils au lieu de le laisser mourir.
    Ca et le fait qu’elle ait le temps de dire « tuez-moi à sa place » et qu’elle ne résiste pas parce qu’elle n’a pas de baguette. C’est pour ça que Harry est aussi unique, quand les Mangemorts tuent ou d’autres Mages Noirs, ils ne laissent juste pas le temps à quelqu’un de se sacrifier pour un autre ^^

    D’ailleurs on voit en quoi Voldemort et aussi Rogue ne comprennent rien à l’amour, en espérant que Lily laisse son fils se faire tuer devant ses yeux sans rien faire ^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s